Soul Edifice, l’hyperactif

Un nom qu’on voit -presque- partout

En y réfléchissant bien, ça fait un petit moment que le nom de Soul Edifice m’est familier. Je l’ai même déjà mentionné dans ces pages, en tout début de l’interview d’All We Need Is Acid. C’est grâce à lui que j’ai découvert le crew pour qui il a produit un podcast qui, à l’époque m’avait déjà pas mal enjaillée. Un podcast qui commence soft -avec des sonorités rappelant Vladimir Ivkovic ou Ed Isar– pour terminer sur du bien lourd. Et, si ça te dit quelque chose à toi aussi, c’est normal. Celui qui officie également sous le nom de Théo Pareush fait en effet partie de ces artistes hyperactifs, présents sur tous les fronts.

À la tête du label Vernacular Records, Soul Edifice est aussi DJ résident chez Qui Embrouille Qui et fait partie de la -longue- liste d’artistes talentueux des Acid Avengers (en compagnie de JaquariusMinimum Syndicat ou Thomas Delecroix). Une multitude de casquettes très loin de lui nuire car, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’en sort bien, très bien même.

De l’énergie à revendre

Habile, Théo jongle avec la gestion de son label (Vernacular, donc) depuis maintenant cinq ans, la production de tracks ma foi très qualitatives et les nombreuses soirées auxquelles il participe. Pas de tout repos mais il paraît que, quand on aime, on ne compte pas. C’est d’ailleurs sans doute pour ça que je l’écoute autant depuis plusieurs semaines. Normal, Soul Edifice manie avec brio la Rave et l’Acid et, si tu commences à me connaître, tu n’es pas sans savoir que c’est exactement ce qui me fait vibrer. Notons tout de même que, souvent, la subtilité de son travail se distingue des trucs de bourrin dont j’ai l’habitude de remplir mes oreilles. Ce qui ne l’empêche pas d’envoyer la sauce quand il le faut.

La bonne nouvelle c’est que, si tu habites la capitale, tu auras prochainement beaucoup d’occasions de le découvrir sur scène. Soul Edifice se produira en effet ce jeudi 31 à La Java, invité par Miley Serious. Il sera également de la partie aux 5 ans de Rinse France (à la Machine du Moulin Rouge le 9 février). Enfin, il jouera pour la deuxième fois au Rex, le 22 février, à l’occasion de la soirée We Are Rave.

Pour les lillois, rendez-vous le 16 février pour la sauterie In Acid We Trust.

>> Pour suivre Soul Edifice, plusieurs options : Soundcloud, Facebook ou Resident Advisor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *