Voyage dans les eaux sombres de Lowel

On voyait son nom un peu partout dans notre feed et, cette semaine, Lowel nous a fait cadeau d’un podcast sombre comme on les aime. Focus sur un artiste déjà bien implanté dans la scène parisienne.

Il y a quelques semaines, Lowel nous contactait pour nous proposer un podcast. Ça tombe bien, notre Soundcloud dormait depuis un moment et il était plus que temps d’y insuffler de la nouveauté. À peine quelques jours après, nous trouvions dans notre boite mail une heure de son dark et qualitatif. L’occasion de t’en dire d’avantage sur l’auteur du set.

Un artiste touche à tout

Installé à Paris, Lowel a co-fondé le label TDF Records (The Dream Factory) en 2014. Très actif au sein de la scène parisienne, il joue régulièrement pour différents évènements, notamment la FFR où on le retrouve souvent. On l’a également aperçu du côté de chez nos potes de CARE/MESS en janvier 2018. Mais Lowel ne se contente pas de mixer, il produit aussi pas mal de pépites techno aux sonorités mélodiques. Mention spéciale pour When I Hear the Bass (sorti sur son dernier EP Sink Effect) que j’apprécie tout particulièrement.

Le podcast qu’il nous a concocté nous régale de basses sombres et de mélodies rythmées, le tout enregistré « en freestyle » selon son auteur. Chose inhabituelle puisqu’il préfère normalement se préparer lorsqu’il n’est pas confronté directement au retour du public. Pari réussi en tout cas, on ne se lassera pas de sitôt de son heure d’impro.

>> Côté actus, Lowel nous promet un EP pour la fin de l’année. Tu risques également de le retrouver dans quelques teufs.

>> Pour ne rien louper, fonce le suivre sur Soundcloud, Bandcamp, Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *