J’ai interviewé… Marvin & Guy

Si tu ne connais pas Marvin & Guy, arrête tout ce que tu es en train de faire. Quelque chose me dit que tu as tout intérêt à faire un tour par ici pour les découvrir.

Souviens-toi, Juliette et moi avions profité de leur énergie à l’occasion du Nördik Impakt. Le duo italien avait offert un set incroyable, galvanisant la foule entière. Ils méritaient donc bien qu’on leur consacre un article.

J’ai découvert le travail d’Alessandro Parlatore et Marcello Giordani via leur version de Best Ice Cream in Guwahati, le morceau de Simple Symmetry (oui, je sais, ENCORE) avant de bifurquer vers Soundcloud, où j’ai pu découvrir le reste de leur travail. J’avais d’abord crushé sur Mother Nature is calling you, que tu n’entendras sûrement pas en teuf mais qui s’accordera parfaitement avec tes balades printanières. Et puis j’ai découvert des morceaux plus punchy, Theme from Fire! Fire! Ou Canción (Para Ti) qui m’ont bien donné envie d’aller taper du pied avec eux.

Leur style est, de prime abord, difficile à cerner. Les deux compères piochent leurs inspirations dans différents courants, tantôt house, tantôt 80’s, tantôt rock, tantôt plein d’autres choses encore. Mais, après une écoute approfondie, j’ai fini par réaliser que leur identité repose justement sur cette pluralité d’influences. Et celle-ci prend tout son sens lorsqu’on les voit mixer en direct ou que l’on écoute leurs sets. Je me souviens du Nördik et de ma copine A, au premier rang avec moi, qui me disait « ça change, c’est trop cool, c’est trop bien » en dansant comme une furie.

Déjà fan avant de les voir « en vrai » je suis devenue fanatique après que Marvin & Guy ont clôturé leur set avec Tout Petit la Planète de Plastic Bertrand. Le morceau a mis la foule en transe et ce closing fait partie des plus beaux moments que j’ai pu vivre en teuf. Juliette et moi avons eu bien du mal à redescendre sur terre après ça et nous gardons d’ailleurs sur la peau un petit souvenir de cette soirée.

En plus d’être talentueux, les deux garçons sont aussi super sympa et ils ont répondu, pour Tech-on, à quelques questions.

Oriane : Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Marvin & Guy : Nous avons deux profils complètement différents. Marcello a commencé à mixer de la house en 1993. Alessandro, au même âge, écoutait plus du Punk/Rock. Marcello est passionné par le vin car sa famille est dans la restauration et que son père est sommelier. Alessandro est plutôt tourné vers le design et adore les vieilles et belles voitures.

O : Quand-est ce que vous avez commencé à travailler ensemble ?

M&G : Nous avons commencé en 2011, l’année où nous nous sommes rencontrés. Nous avons décidé d’organiser une fête dans notre ville, Parme, en Italie. C’était un tel succès que, l’année d’après, nous avons décidé de faire quelque chose en plus et avons lancé, juste comme ça, un projet musical. Nous n’étions pas dans la performance au niveau de la création, nous postions quelques édits juste pour nous. C’était autour de 2012/2013. Nous avons alors réalisé que ça pouvait aller beaucoup plus loin. Nous avons donc essayé de créer nos morceaux à nous et il s’est avéré que ça a plutôt très bien marché. Ce qui est bien, c’est que, l’un comme l’autre, nous gardons de ces années-là la même volonté de rester humbles et respectueux.

O : Est-ce que votre inspiration est uniquement musicale ou êtes-vous également influencés par d’autres formes d’art (cinéma, littérature, peinture…) ?

M&G : Nous tirons notre inspiration de n’importe où, mais principalement en écoutant beaucoup de styles de musique différents. Pas de techno mais du jazz, des bandes-originales, de la Soul, de la Funk, etc.. Ça nous donne plus d’idées que les livres ou la peinture, que nous adorons également, même si ça ne nous influence pas.

O : Un artiste qui a particulièrement influencé votre travail ?

M&G : Beaucoup de noms du passé comme Larry Leven, la plus grande influence pour nous. Depuis 2012 -et encore maintenant- les Pachanga Boys nous ont vraiment motivés à tester un style précis de musique. Nous les connaissons personnellement et ils sont également incroyables en tant qu’être-humains.

O : Travailler ensemble peut s’avérer délicat. Faites-vous parfois des compromis ?

M&G : Oui, mais c’est rare que nous ne soyons pas d’accord. Nous avons trouvé la technique pour ne pas nous disputer. En fait, c’est un genre de secret, mais nous avons des caractères tellement différents que ça nous aide beaucoup, évidemment, à faire de la musique ensemble. C’est probablement le plus grand compromis, même s’il se fait naturellement.

O : Que préférez vous dans le métier de DJs ?

M&G : Nous adorons notre travail pour de nombreuses raisons, bien sûr. En dehors de la raison principale, notre passion évidente pour le djing, nous adorons aussi ne faire qu’un avec la foule quand nous jouons. Un autre truc que nous aimons, c’est la nourriture. Nous avons tellement de chance d’essayer autant de plats différents du monde entier. Pas la peine de le cacher, c’est le cas pour tout le monde dans ce business. 🙂

O : J’ai vu que vous alliez jouer au Garage cette année, d’autres dates prévues en France ?

M&G : Oui, nous allons jouer au Garage en avril (le 27 N.D.L.R.) (on a hâte, le Garage est probablement le seul club qu’on a loupé à paris haha). Nous avons aussi une soirée très spéciale au Sucre (Lyon, N.D.L.R.) tout bientôt mais nous n’avons pas le droit d’en dire plus pour le moment, tu verras ça à la fin du mois de mars. Enfin, nous jouerons à Rennes en juin au Big Love. C’est tout pour le moment mais c’est certain que nous allons retourner plein de fois en France parce que c’est le pays où nous avons le plus joué depuis le début !

>> Vous pouvez retrouver Marvin & Guy sur Soundcloud, Facebook, Instagram et Resident Advisor.

© Textes et illustrations : Oriane Safré-Proust


English version :

If you don’t know Marvin&Guy, stop everything you’re doing. Something tells me that you should check out the following.

Remember, Juliette and I, enjoying ourselves during their set at Nördik Impakt. The Italian guys had offered us an amazing performance, galvanizing the whole crowd. They really deserved an article in Tech-on.

I discoverd Alessandro Parlatore and Marcello Giordani via their version of Best Ice Cream in Guwahati (Simple Symmetry). Then, I stopped by their Soundcloud page to listen to the rest of their work. Foremost, I crushed on Mother Nature is Calling You, a song you probably won’t hear in club but perfect for a sunny walk. Then, I discovered punchier tracks like Theme from Fire! Fire! or Canción (Para Ti) which made me wanna jump all night with them.

Their style is, at first sight, hard to describe. They have multiple inspirations, sometimes house, sometimes 80’s, sometimes rock, sometimes many other things. But, as I’m know familiar with their work, I can say that this diversity makes their identity. And it all becomes clear when you see them on stage. I remember my friend A saying « It’s so different, it’s so cool ! » while dancing like crazy.

Already fan before I saw them « for real », I became fanatic after Marvin & Guy closed their set with Tout Petit la Planète by Plastic Bertrand. The crowd was electrified, in trance, probably one of my best party moments ever. Juliette and I landed with difficulty and we decided to mark our skins with a planet to celebrate this memory. 

As well as being talented, the two guys are also very nice and answered a few questions for Tech-on !

Oriane : Can you introduce yourselves with a few sentences (respective experience in music, interests, studies…) ?

Marvin & Guy : We have 2 totally different backgrounds. Marcello started djing House Music back in 1993. Alessandro was more into Rock/Punk at the same age. About interests Marcello’s passion is Wine cause his family has a tradition of Restaurants and his father was a Sommelier. Alessandro is more into design and a huge passion for old school and fancy cars.

O : When did you started working together ? How ?

M&G : We started back in 2011, which it was the year that we met. We decided to run a party in our hometown Parma in Italy, that was a huge success in the city and the year after we were thinking to do something more so we decided also to start a music project without any pressure in terms of releasing music, were just edits that we used to play for ourself. That was around 2012/2013. Then we’ve noticed there could be a lot of potential so we tried to do original music together and it turned out as a very good thing apparently, but even better now is that we have the same feelings from those years, like being humble and respectful.

O : Does your inspiration only comes from music or are you influenced by other forms of art (like cinema, literature, painting..) ?

M&G : We get inspiration everywhere, but mostly listening to a lot of different styles of music when we are on tour, not electronic/techno music, but Jazz, Soundtracks, Libraries, Soul, Funk etc. more than books and paintings, even if we are into that as well but not as a huge influence you know.

O : Any artist (musician or other) who particularly influenced your work ?

M&G : Huge names from the past like Larry Levan, which is the biggest influence for us. Talking about these days for sure a duo that influenced us to start working on some particular style of music were the Pachanga Boys in 2012 and still now. We know them personally and also as person they are amazing.

O : Working together can be touchy. Do you disagree sometimes ? Do you make compromises ?

M&G : Yes but rarely it happens that we disagree to each other, we’ve found a good balance to not fight let’s say, the main secret, or sort of, is basically that we have two completely different characters, and that helps a lot of course, even to do music together. That is probably the main compromise even if it’s natural.

O : What’s your favorite part at being DJs ?

M&G : Of course there are a lots of parts that we really love about “Dj life”, except for the obvious things about a huge passion to dj, which is the main reason, and also try to be just one figure with the people you have in front while playing, nowadays is probably the connection with the food. Being so lucky to have the chance to try amazing food from all over the world, we cannot hide it, that’s the truth for everybody in this business:)

O : I heard you’ll play at Garage this year, any other gig(s) planned in France ?

M&G : Yes we’ll play at the Garage in April (so looking forward, it is probably the only club we miss in Paris actually lol), we also have a very special gig at Le Sucre very soon but we cannot say anything about it for now, you’re gonna discover around the end of March:) also we have a gig in Rennes around June called Big Love. That’s apparently it for now, but we surely go in France many more times cause it’s the country where we play most since we started!

>> Meet Marvin & Guy on Soundcloud, Facebook, Instagram and Resident Advisor.

© Texts and illustrations : Oriane Safré-Proust

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *