TROIS FOIS TROIS OU LE MOIS DE JANVIER 2019

Aujourd’hui, petit voyage dans le temps. Je reviens sur un mois de janvier qui a marqué au fer blanc le début d’une année qui s’annonçait riche en sauteries complètement dingues. Accroche ta ceinture et retiens bien les noms qui vont suivre, tueries en perspective.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que janvier a tapé fort, très fort. Au moment où je commençais cette bande-dessinée, le mois n’était même pas totalement écoulé et, déjà, j’avais mille souvenirs entassés dans la tête. 

Continue Reading

Le récit d’Oriane… à Berlin

berlin

On te dit club maté, videurs pas commodes, pintes à 2€ et surtout gros son, tu réponds ? Berlin bien sûr.

Le 1er septembre dernier, je m’envolais vers Berlin en compagnie de Juliette et de plusieurs autres amis pour y fêter l’anniversaire de l’un d’entre nous, C. Une épopée festive de presque cinq jours, riche en découvertes et en nuits blanches.

Continue Reading

Le récit d’Oriane : sept ans de Crowdpleaser

Crowdpleaser, c’est la longue histoire d’un nom familier resté longtemps, très longtemps, gravé dans un coin de ma tête. Et, aujourd’hui, j’ai eu envie de te la raconter.

Crowdpleaser, c’est paradoxalement l’un des premiers mais aussi l’un des derniers artistes électro auxquels je me suis intéressée. Premier parce que je le connais depuis déjà presque sept ans, et dernier car je ne le connais réellement que depuis quelques mois.

Continue Reading

Le récit d’Oriane… à Toulouse

Le secret d’une soirée réussie ? Faire en sorte qu’elle soit précédée d’un bon gros fail. 

Tu t’en souviens peut-être, j’avais écrit, il y a quelques mois, un article sur le génial Pavel Petrov. Celui-ci devait se produire à Toulouse à l’occasion des jardins sonores. C’est donc très enjouée que j’ai réservé mes billets de train mille ans à l’avance et invité C, une bonne amie fan de techno, à se joindre à moi.

Continue Reading

Le récit d’Oriane… à Saint-Étienne

Un week-end à Saint-Étienne ça te dit ? je t’emmène y faire un petit tour, pas du tout touristique, mais tout à fait adapté à cette fin de semaine.

Ce que j’aime le plus dans la fête, c’est de ne pas la prévoir. Rien ne me plaît plus que de recevoir une proposition de soirée alors que je végète en pyjama dans mon lit. Et c’est exactement ce qui s’est passé quand je suis arrivée à Saint-Étienne chez ma copine Z, partie y vivre pour étudier aux Beaux-Arts.

Continue Reading

Le récit d’Oriane… au Nördik Impakt

Que faire en octobre pour oublier l’automne et la pluie ? Aller danser au Nördik Impakt évidemment !

Juliette et moi avions réservé nos places presque cinq mois à l’avance, c’est donc trépignantes d’impatience que nous nous sommes rendues à Caen le 20 octobre pour profiter de ce qui s’annonçait être l’un des meilleurs festivals techno de l’année.

Continue Reading

Le récit d’Oriane… au Marvellous

Si t’en as marre des odeurs de transpi et des clubs archi étroits, si la pluie et la boue ne te font pas peur, alors le Marvellous est fait pour toi !

Ce qui me manque, depuis que je suis retournée vivre à Paris, ce sont les fêtes en plein air. Quand j’étudiais en Suisse, les free parties étaient monnaie courante (en été du moins). J’ai donc pris l’habitude de danser dans les grands espaces et la nature. De retour à la capitale, il m’a été bien plus difficile de trouver l’occasion de me trémousser dans l’herbe ou la gadoue. Alors, quand j’ai entendu parler du Marvellous, j’ai bien évidemment sauté sur l’occasion ! 

Continue Reading

Le récit d’Oriane… Yali Yali

TRACK ID PLEASE ?

Salut, salut, bienvenue dans mon premier récit en images. J’explique brièvement le concept : il m’arrive des trucs marrants (liés à la techno et au monde de la nuit bien sûr) et je les raconte sous forme de bande-dessinée. Et avant de me lancer dans des récits de festivals, longs et laborieux, j’avais envie de partager avec toi une petite anecdote, celle de Yali Yali.

Continue Reading