Agartha w/O’tawa, plus grands, plus forts !

O'Tawa ‎Agartha ✺ 005

En route pour le voyage cosmique

On est le 9 novembre 2018, quand le public pénètre un univers mystique, découvre un décors psychédélique et des lumières qui jaillissent dans tous les sens… Mais qu’est ce donc ? C’est le Royaume d’Agartha, du collectif O’tawa, Un thème donné à leurs bébés, des évènements techno aux sonorités tribales, africaines et amérindiennes.

L’espace chill reste le chouchou du groupe, ce qui explique qu’ils en prennent autant soin, sa « version XXL » made in Liquid, devrait plaire aux plus confinés des humains. Une scénographie qui te bouscule, un beau mélange des genres, qui nous a fait quitter la Terre, sans décoller les pieds du sol pour autant.

Quelques mois suffisent à remplir les éditions Agartha 2, 3, 4, jusqu’à épuisement des billets et épuisement des danseurs, événement après évènement. Au delà d’une réussite objectivée, le collectif y a gagné une place de choix parmi le tout-Paris techno !

O’tawa, le collectif le plus tribal de Paname

A chaque fois, le lieu est tenu secret, mais l’ambiance elle, est follement communicative, frénétique, hors du temps… Et, toujours ce même sourire sur les visages des O’taw’Ktones. On ressent une unité entre tous les membres, que l’on retrouve seulement en festival trance d’outre-monde, et parmi des tribus de contrées éloignées.

Forts de leur succès, faisant mieux à chaque fois, toujours plus investis, ils ont réussi à toucher un public non averti. Il faut dire que Kaöb & Wākhan aka Black VenusArno Brak &Charly – les deux résidents et fondateurs du collectif – sont deux passionnés, que les éléments eux-mêmes ont réunis sur les mêmes sets. Leurs identités musicales n’ont d’égal que leur passion commune pour le « voyage mental ».  Les deux chamans tirent leur inspiration de voyages et de rencontres, et nous guident à chaque fois vers un vrai rituel sonore, une musique du Monde pour ainsi dire.

La musique techno deep tribale de Kaöb hypnotise, et celle de Wākhan vous fait surfer sur sur une wave/vague tribale. La créativité de l’un complète la perception de l’autre, et la symbiose se créé.

7 mois plus tard, le retour d’entre les morts

On se remet à peine de la fête des morts, qu’une autre fête mystique se prépare : expédition dans le nouveau monde d’Agartha, un an plus tard, le 15 novembre 2019. Secret place, secret line-up… Et comme le hasard fait bien les choses – la numérologie est aussi une sorte d’énergie  – 7 mois plus tard, 7 « DJ-gurus » viendront bercer vos oreilles, avec des lives percus inédits et un live hybride de techno sauvage. Une façon de marquer « l’anniversaire » de la déesse, et la multitude de réussites évènementielles du crew !

Il est l’heure de lever la tête, fièrement, de remonter à la surface des parkings sous-terrains, pour investir un lieu encore plus impressionnant, une wharehouse sur 800m2, « terrain de jeux, full urbex », dixit O’tawa. C’est plus qu’une prédiction.

Agartha ✺ 005 – Une scénographie Pré-Colombienne totalement immersive

Au programme : une édition plus longue (9h de son), une empreinte plus « Savage », aux airs Jungle, tribales, et un rythme tantrique. Si vous n’êtes pas satisfaits jusque là, ça viendra, votre expérience sensorielle sera inédite, entre tambours, VJING visuels toujours plus sidérants, et le monde immersif.

C’est plus qu’un ticket d’entrée, c’est un billet simple pour les contrées reculées de Colombie, et la civilisation pré-colombienne, que vous achetez.

Rendez-vous le vendredi 15 novembre pour Agartha ✺ 005 x de 00h à 9h x Infos à venir, stay tuned.

Pour vous replonger dans leur univers, relisez notre article ⌆-✺ On ouvre ses chakras pour un voyage spirituel⌆-✺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *